On parle de nous

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A lire dans l’Indépendant du 15 avril 2016, page 8, l’article « La justice donne raison à la Ville sur le conflit avec les agents » relatif à l’affaire dans laquelle Me Pons-Serradeil a défendu, avec succès, la Ville de Perpignan sur la requête en référé liberté qui avait été déposée au Tribunal Administratif de Montpellier par le Syndicat Sud CT 66 à propos de l’annualisation du temps de travail des agents sur les sites culturels et patrimoniaux